• EN
  • Avisez-moi d'un nouveau recours collectif

    • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

    Bientôt disponible

    Avis concernant le formulaire d’inscription
    Remplir le formulaire ne vous assure aucune indemnité

    Veuillez noter que le fait de remplir ce formulaire ne vous assure aucunement de recevoir une indemnité.

    En effet, il reviendra ultimement au tribunal de décider du bien-fondé du recours et des modalités d’indemnisation. De plus, les critères d’admissibilité pourraient être modifiés par le tribunal, ce qui pourrait avoir comme conséquence de vous exclure de l’action collective.

    Veuillez également noter que nous ne procéderons pas à une analyse détaillée de chaque cas particulier avant qu’il y ait un jugement final ou une entente dans le dossier auquel vous vous inscrivez. Le fait de remplir ce formulaire ne veut donc pas dire que vous êtes admissible.

    Nous informerons les personnes inscrites de tout résultat final de l’action collective. Nous communiquerons avec elles par courriel. Nous vous invitons à nous faire part de tout changement à votre adresse courriel.

    Nous vous invitons aussi à vous tenir informés par le biais de notre site web que nous mettrons à jour régulièrement.

    Nous vous remercions de votre intérêt pour cette action collective.

    Continuer

    Nos actions collectives complétées

    Claude et Dunn c. Pfizer inc. et Pfizer Canada inc.

    Médicament Champix

    Dernières nouvelles

    Le 26 juillet  2017, la juge Capriolo de la Cour supérieure du Québec a rendu un jugement accueillant la demande pour autorisation de se désister. Les raisons de cette demande pour autorisation de se désister sont exprimées plus bas dans la section « Désistement ».

    Le 27 juillet 2017, TJL a donc notifié aux défenderesses et déposé au greffe l’acte de désistement mettant fin à l’action collective. L’action collective est donc terminée et les membres potentiels du groupe ne sont plus représentés par l’action collective.

    Le désistement veut aussi dire que les délais de prescription ne sont plus suspendus et ont recommencé à courir en date du 27 juillet 2017.

    Vous pourrez intenter une action par vos propres moyens, si vous le désirez, mais vous devrez considérer que le délai de prescription a recommencé à courir. Pour plus d’explications sur la prescription, vous pouvez consulter le site d’Éducaloi à ce sujet.

    La cause

    En 2007, Pfizer a introduit le médicament Champix sur le marché canadien en soutenant publiquement que celui-ci était susceptible d’aider les fumeurs à cesser de fumer, et ce, sans risque pour la santé.

    Un recours collectif a été institué au Québec pour indemniser les membres suite aux effets indésirables causés par ce médicament.  Le groupe est défini comme suit dans la requête en autorisation d’exercer un recours collectif :

    Toutes les personnes résidant au Québec, qui ont acheté ou consommé le médicament Champix et les ayant droits, membres de famille et personnes à charge de ces personnes.

    ET

    Toutes les personnes résidant à l’extérieur du Québec, qui ont acheté ou consommé le médicament Champix et les ayant droits, membres de famille et personnes à charge de ces personnes.

    Un recours collectif visant la même cause a été institué en Ontario et il a été convenu qu’il était dans l’intérêt de tous de procéder devant ce tribunal.

    Désistement

    En avril 2016, une étude à double insu commandée par le Food and Drug Administration (« FDA ») des États-Unis n’a pas trouvé pas d’association entre Champix et des effets indésirables de nature neuropsychiatrique (« EAGLES study »).

    Les procureurs de la demande de l’Ontario ont jugé que les chances de succès de l’action collective étaient faibles suite à cette étude. Ils ont donc présenté une requête en désistement à la Cour supérieure de l’Ontario qui a accordé une ordonnance de désistement en avril 2017. Par conséquent, l’action collective en Ontario est terminée. Pour lire la traduction de l’avis de désistement de l’action collective en Ontario, cliquez ici.

    Le 23 mai 2017, TJL a déposé une demande pour autorisation de se désister pour les mêmes raisons que les procureurs de la demande de l’Ontario.