• EN
  • Avisez-moi d'un nouveau recours collectif

    • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

    Bientôt disponible

    Avis concernant le formulaire d’inscription

    Vous trouverez ci-joint un formulaire d’inscription que nous vous demandons de compléter et de nous envoyer.

    Veuillez noter que bien que l’information que vous nous fournissez puisse nous être utile dans la poursuite de notre recours, nous ne procéderons pas nécessairement à une analyse détaillée de chaque cas particulier. Le fait de retourner ce formulaire ne vous assure aucunement de recevoir une indemnité quelconque.

    En effet, il reviendra ultimement au tribunal de décider du bien fondé du recours et des modalités d’indemnisation. De plus, la définition du groupe pourra être modifiée en cours de l’instance, ce qui pourrait avoir comme conséquence de vous exclure du groupe visé.

    Nous tenterons de communiquer par courrier électronique avec les personnes membres du groupe dont nous avons les coordonnées tout résultat final favorable. Toutefois, nous vous invitons aussi à vous tenir informés par le biais de notre site web ainsi que par le biais des journaux car toute décision favorable fera l’objet d’un avis publié dans les journaux.

    Nous vous remercions de votre intérêt pour notre recours collectif et nous vous invitons à nous faire part de tout changement de vos coordonnées.

    Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos salutations distinguées.

    Continuer

    Nos actions collectives en cours

    Camilo Baratto c. Merck Canada Inc. et Merck Frosst Canada & cie

    Médicaments Propecia et Proscar

    La cause

    En avril 2013, monsieur Baratto a déposé une requête pour autorisation d’exercer un recours collectif à l’encontre de Merck Canada Inc. et Merck Frosst Canada & cie.

    Le recours vise à indemniser les personnes ayant subi des dommages suite à leur consommation des médicaments Propecia et/ou Proscar (connus scientifiquement sous le nom de finastéride) pour le traitement de la calvitie.

    La procédure allègue la responsabilité de Merck Canada et Merck Frosst Canada car elles ont fait la promotion de leurs médicaments comme un traitement contre la calvitie tout en sachant ou en devant savoir que leur mise en garde des effets indésirables était inadéquate.

    Une action collective dont la cause d’action et les questions communes sont presque identiques à notre cause a été autorisée en Colombie-Britannique. Cette autorisation est une bonne nouvelle pour notre action collective qui procède en parallèle à ce recours et avec la collaboration de nos confrères de l’Ouest canadien.

    Êtes-vous membre?

    Le groupe est défini comme suit dans la requête en autorisation d’exercer un recours collectif :

    Toutes les personnes résidant au Québec à qui a été prescrit et qui ont consommé les médicaments Propecia et/ou Proscar pour le traitement de la calvitie commune.

    Si vous croyez être membre du groupe et souhaitez recevoir de l’information sur les progrès du dossier, vous pouvez vous inscrire à notre liste d’envoi en remplissant notre formulaire.

    Pour plus d’information sur la façon de devenir membre d’un recours collectif, voir notre section « Qu’est-ce que le recours collectif ? »

    Où en sommes-nous?

    Le 21 décembre dernier, l’honorable Claude Dallaire, j.c.s. a rejeté la demande d’autorisation d’exercer un recours collectif contre Merck Canada et Merck Frosst Canada plaidée les 27 et 28 janvier 2016.

    Votre représentant Camilo Baratto et nous, vos procureurs, avons décidé d’en appeler de ce jugement, comportant, selon nous, plusieurs erreurs de faits et de droit. Nous avons donc déposé une déclaration d’appel le 20 janvier 2017 et le 20 avril 2017, nous avons déposé notre mémoire à la Cour d’appel.

    L’audition à la Cour d’appel du Québec aura lieu le 23 janvier 2018.

     

    Inscription au recours collectif

    > Avis concernant le formulaire d’inscription
    • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.